Une douche de rêve

Se réveiller sous une douche tonique, la musique dans les oreilles et un petit massage à la nuque en prime… Quelle belle façon de commencer sa journée ! Zoom sur les dernières tendances, mais aussi les avantages et inconvénients de la douche.  

Bain ou douche, les designers de salles de bains n’ont aujourd’hui plus qu’un mot à la bouche : les économies d’eau ! En effet, les consommateurs sont de plus en plus attentifs à la consommation d’énergie et aux impacts environnementaux qui en découlent. Toutefois, ces évolutions techniques n’impactent en rien le design et le confort des douches, toujours plus pointus.



La douche : indétrônable !

La plupart des rénovateurs ou constructeurs en herbe optent pour la douche lorsqu’ils doivent choisir entre cette dernière et la baignoire. Plus économique (au niveau consommation) et écologique, la douche est surtout rentrée dans les mœurs. Utilisée au quotidien, on ne peut aujourd’hui plus s’en passer !

Des options en veux-tu en voilà  

Chromothérapie, douche à jets, radio intégrée, diffusion d’huiles essentielles, double douche pour se prélasser en couple sous l’eau,… L’offre est large. Mais attention, la tendance est aussi aux pommeaux XXL (pour un effet « pluie tropicale »), une option très énergivore. En effet, une tête de douche de 10 cm consomme 10 litres d’eau par minute. Sachant qu’il en existe encore de plus grandes, on atteint facilement la même consommation que pour un bain (120 litres en moyenne). Heureusement, il existe des solutions pour contrer ce phénomène. Par exemple une tête de douche à faible consommation (qui permet d’économiser jusqu’à 50% d’eau).  
Pour un confort optimal, il est aussi possible de programmer les préférences personnelles de chaque membre de la famille (température, pression de l’eau…) accessibles d’un simple geste.  
La tendance est également aux grandes douches (au moins 1 X 1 m, voire 1,80 de largeur pour les modèles les plus importants, contre un plus modeste 80 X 80 ou 90 X 90 cm il y a quelques années encore).

L’italienne, la star des stars

Depuis une dizaine d’années, le must have est incontestablement la douche à l’italienne. Celle-ci se caractérise par l’absence de seuil et de bac receveur intégré, et par la présence de pentes dirigeant l’eau vers l’évacuation. Une solution idéale pour les personnes âgées ou à mobilité réduite, car elle se situe au niveau du sol. Elle réclame toutefois une surface d’au moins 1,2 m2 pour un modèle sans porte, afin d’éviter des éclaboussures trop importantes. Autre alternative : les cabines intégrales, dont les plus sophistiquées combinent différentes fonctions (massage, radio, hammam…) Ou encore les colonnes avec un tableau numérique pour programmer les jets (idéal en rénovation).  En construction neuve, il est possible d’intégrer directement les buses dans la maçonnerie.

Le bon compromis ?

Pour ceux qui hésitent entre le bain et la douche mais doivent impérativement choisir entre les deux, il existe aussi un modèle hybride. Concrètement, il s’agit d’une baignoire élargie et arrondie sur l’un des côtés avec des parois verticales pour protéger des éclaboussures. Certains estiment que ce dispositif n’offre ni réellement un bain, ni réellement une douche. A chacun de voir !

cet article vous a t-il plu ?

plus de ConstructR

Rénovation de salle-de-bains : 5 conseils pour ne pas se tromper!
8e30b26f9b48a77fd45ffd1aa744efa3
Lire cet article
L’éclairage, pièce par pièce
a2caf052480036bc21342a69a3029430
Lire cet article
Quelles sont les étapes à suivre pour rénover sa salle-de-bains ?
e7681c5c0913d43f356c22705209678f
Lire cet article

S'inscrire

Inscrivez-vous pour découvrir les dernières inspirations et conseils pour votre projet