ConstructR
s'inspirer

Les isolants naturels, vers une maison verte et écologique.

Les isolants naturels, vers une maison verte et écologique

On tend vers des maisons de plus en plus isolées. Le “basse énergie” voir même le “passif” sont devenus des standards de la construction. Nombreux sont ceux qui vont un cran plus loin et qui se tournent vers des isolants naturels. Et vous? Vous êtes prêt à faire un geste pour la planète?

Vers une isolation verte

Exit les isolant synthétiques, place aux isolants écologiques! Les isolants naturels sont moins polluant, ils produisent moins d'énergie grise, sont moins toxique pour notre santé et se recyclent facilement. A leur contact, ces isolants n'irritent pas la peau et ils sont nettement moins nocifs en cas d’inhalation.

Autant d’atouts pour votre santé qui peuvent en faire oublier le prix légèrement plus élevé que les isolants traditionnels type laine de verre, laine de roche ou à base de polystyrène.

Quelle forme d’isolant choisir?

Est ce qu’il s’agit d’un isolant thermique ou d’un isolant acoustique? Est ce qu’il va servir d’isolant pour un mur intérieur, pour un mur de façade, pour un plancher ou pour isoler une toiture? 

Comme pour les isolants classiques, l’isolation naturelle se présente sous plusieurs formes. Le choix va dépendre du matériau, de sa destination et de son utilisation. On en trouve en panneau compressé, en rouleau souple ou en vrac (sous forme de flocons ou de granules).

Les différents matériaux isolants naturels

Voici quelques-uns des isolants écologiques les plus courants: 

  • L’ouate de cellulose : Cet isolant est composé de papier journal recyclé. Il se présente généralement en vrac pour être insufflé sous une membrane. C’est l’isolant thermique naturel que l’on retrouve le plus souvent pour isoler les toitures, mais on l’utilise aussi souvent pour isoler un plancher en bois.Il peut aussi se trouver sous forme de matelas souple pour isoler une cloison par exemple. Son ennemi est l’humidité, il est à éviter dans les endroits humides.
  • La laine animale ou laine végétale: C’est le penchant naturel et écologique de la laine de roche ou de la laine de verre. La laine animale est composée de laine de mouton tandis que la laine végétale est composée le plus souvent de chanvre ou de lin. Elle se présente en rouleau ou en panneau. Bon isolant thermique mais aussi acoustique, ces isolants absorbent bien l’humidité et servent donc en plus de régulateur d’air.
  • La fibre de bois: La fibre de bois c’est l’isolant écologique anti gaspillage par excellence car il récolte les déchets de sciure de bois pour en faire des panneaux. Très performant comme isolant thermique, il est aussi un bon isolant acoustique et il supporte l’humidité.
  • Le Liège : Le liège est produit à partir de l’écorce du chêne liège. Il  est le plus souvent utilisé comme isolant acoustique. On le trouve alors en rouleau mince et on l’utilisera par exemple comme sous couche pour un parquet flottant. Il existe aussi sous forme de granulés ou en plaque de liège expansé pour isoler acoustiquement et thermiquement les planchers.


La paille est aussi un bon isolant naturel. Il existe même des techniques de construction avec des murs fait de blocs de paille, mais là on se dirige plus vers de l’éco-construction.

cet article vous a t-il plu ?

Rejoindre ConstructR

Inspirez vous, sauvez des projets et trouvez des professionnels

Mon projet a été réalisé en quelques semaines grâce à l'inspiration que j'ai trouvée sur ConstructR

Marc C.

35 ans - Namur