Le vintage : un style bien installé

Qui aurait misé un peso sur le vintage lorsqu’il a émergé dans les années 90 ? Aujourd’hui, la déco comme la mode ne pourraient plus s’en passer. Durable, exclusif, écologique et plein de charme, ce style s’est aujourd’hui imposé comme une valeur sûre dans nos intérieurs.

Le vintage a été remis au goût du jour il y a près de trente ans déjà. Dans les années 90, les marchands des puces de Clignancourt et les galeristes visionnaires de Paris, Milan, Londres et Copenhague, ont en effet lancé la tendance en titillant l'intérêt des collectionneurs. Concrètement, un accessoire ou un meuble vintage a au moins 20 ans d’âge et a marqué une période du design.
L’engouement qu’il suscite serait lié au besoin de se rassurer dans un monde qui va trop vite, en se tournant vers le passé… Une époque où l'homme était encore au cœur des préoccupations des designers. De plus, le vintage répond aux besoins d’exclusivité et de personnalisation qui marquent notre époque : d’un subtil mélange de styles d’antan, il permet finalement d’en créer un seul. Le nôtre.


Le maillon d’une longue chaîne affective
Le mobilier vintage, au même titre que les meubles hérités de nos grands-parents, possèdent une histoire, une âme, lui conférant une dimension affective en lien avec le passé. De plus, cette tendance s’inscrit parfaitement dans la notion de durabilité. En effet, après avoir vécu une histoire avec leurs anciens propriétaires, ces objets se voient attribuer une 2ème, voire une 3ème vie. On les trouve d’ailleurs dans les brocantes, les vide-greniers, les marchés aux puces, les ventes aux enchères... Côté look, on les laisse souvent dans leur état d’origine pour conserver leur cachet et les traces du temps qui passe. Mais s’ils sont vraiment trop abîmés, il est aussi possible de les restaurer et/ou de les repeindre.

Comment créer un intérieur vintage ?
Que vous optiez pour le style yéyé des années 60, le disco des seventies ou encore la tendance pop des années 80, un intérieur vintage gagne à arborer des tons et motifs joyeux, des objets insolites et chaleureux… Mais le vintage peut aussi s’envisager de façon plus discrète à travers l’un ou l’autre accessoire phare comme un tabouret de bistrot, un fauteuil en cuir ou la copie d’un tableau pop’art d’Andy Warhol. Les objets anciens comme une vieille affiche de cinéma ou un ancien téléphone conviendront parfaitement sur un buffet en bois que vous venez de repeindre. Côté matériaux, le bois sera votre meilleur allié, à côté du fer noir un peu patiné, très utilisé pour les chaises, les luminaires ou encore la table à manger.


A quel prix ?
On pense toujours que le vintage est cher mais ce n’est pas forcément le cas. En effet, un meuble vintage qui est encore édité est moins cher dans sa version d’origine que dans sa réédition. En revanche, si le meuble convoité n’est plus édité, c’est à ce moment-là que son prix s’envole. N’oublions pas non plus les brocantes, où les bonnes affaires – comme les trésors vintage - abondent.

Cet article vous a t-il plu?

Plus de ConstructR

Comment aménager un salon ?
2c8ca02185ad30221e81a4382d9a27d3
Lire cet article
Comment réaliser un mur de cadres?
ecaa21c7746356d738d61a7166ef129c
Lire cet article
Le Hygge, le bonheur à la mode danoise
835b07daa1f4f24234b55c2f6608fb65
Lire cet article

S'inscrire

Inscrivez-vous pour découvrir les dernières inspirations et conseils pour votre projet