Le potager en hauteur : que du bon !

Nos grands-parents cultivaient leurs légumes avec plaisir. Après un passage à vide, les potagers reviennent en force chez les moins de 35 ans. Mais dans une formule revue et corrigée : plus stylés, moins grands et surtout… en hauteur !

Avec le souci écologique qui est aujourd’hui le nôtre (et l’envie de consommer des produits frais sans chimie), le potager retrouve ses lettres de noblesse chez les plus jeunes. Et c’est tant mieux ! Le petit carré de bon-papa n’a toutefois plus trop la cote. Aujourd’hui, les jeunes générations ont envie des avantages d’un potager tout en limitant ses contraintes. C’est dans ce contexte qu’on a vu émerger, il y a plusieurs années, le concept des potagers surélevés. Décoratifs et faciles à travailler, ils s’adaptent à tous les terrains : les petits, les longs, et même les balcons et terrasses. Nul besoin, en effet, de posséder un espace étendu pour pouvoir jouir de légumes frais du jour. L'idée de cette « table de jardinage surélevée » est simple : concilier l'esprit du potager et celui de la décoration en y semant différentes variétés d'herbes aromatiques ou de légumes.

Un vrai confort

Mais outre l’aspect déco et la fraîcheur des légumes, le réel atout des potagers surélevés tient à leur facilité d’entretien. En effet, nul besoin de se courber et de plier les genoux pour les cultiver. Une qualité que les adultes en bonne santé apprécient, mais plus encore les personnes âgées, les enfants (certains modèles sont réglables en hauteur), les personnes souffrant de lombalgies, ou encore celles à mobilité réduite. De plus, grâce à ce système,  on peut installer le potager exactement là où on le désire et tout est à portée de main. Enfin, il n’est plus nécessaire d’enfiler ses bottes, de courir au fond du jardin et de se salir les pieds pour aller couper une salade.

Une récolte fructueuse

Côté production, le potager en hauteur n’a rien à envier à son homologue au sol. En effet, les racines des plantes s’épanouissant plus facilement vers le bas (plutôt que vers l’extérieur), on peut rapprocher les plants et accroître la récolte. De plus, le mélange de terre et d’humus versé dans le potager conserve son humidité, ce qui favorise le développement de lombrics et de micro-organismes indispensables à la qualité de la terre. Enfin, ouvert par le dessous, ce type de potager évacue l’eau plus aisément. De cette façon, la terre est mieux oxygénée et la plantation peut démarrer dès le début du printemps.

En pratique…

La hauteur idéale pour cultiver un potager se situe environ à 0,90 m. Le potager en hauteur s’installe dans un jardin sur un sol plat et stable, sur les balcons et les terrasses. Il bénéficiera bien entendu de bonnes conditions d'ensoleillement et de luminosité. Les bacs surélevés peuvent également jouir de nombreux accessoires (bâche en plastique à effet de serre, arrosage goutte-à-goutte, tuteurs pour les légumes grimpants, protection contre les oiseaux, bac sur roulettes…). Enfin, il est possible d’acheter un potager en « prêt à monter » dans le commerce, ou encore de le construire soi-même.

cet article vous a t-il plu ?

plus de ConstructR

Comment aménager son balcon pour en faire un mini jardin?
5e35ba0fc11800aedba5b42f4bdafac2
Lire cet article
Le couloir de nage : pour les mini terrains et maxi nageurs
ca3a247a9c47c917abb6afd98dc0a8ef
Lire cet article
Piscine autoportante ou semi enterrée, une véritable piscine !
5341d89cd5b03d308158bb61e5e50a54
Lire cet article

S'inscrire

Inscrivez-vous pour découvrir les dernières inspirations et conseils pour votre projet