Construire, louer, ou acheter : les plus et les moins

Vous recherchez un nouveau logement ? Dans ce cas, plusieurs options se présentent à vous : bâtir une nouvelle habitation, en louer une, ou encore acheter un bien existant. Chaque formule présentant des avantages et inconvénients…

Et si on louait ?
Aujourd’hui, en Belgique, entre un quart et un cinquième de la population est locataire. En général, la location augmente à chaque fois que les prix grimpent plus vite que l’indexation des salaires. Parmi les avantages, citons l’absence de précompte immobilier (qui peut parfois chiffrer, selon les cas), le fait de pouvoir disposer d’un bien sans trop économiser (en général, 2 mois de loyer suffisent pour la garantie locative). De plus, si vous louez, vous ne devez assumer que les frais d’entretien du bien (mais les  grosses dépenses comme le remplacement du toit sont à charge du propriétaire). Il vous est aussi possible de changer de logement très facilement (il suffit de donner votre renom).  
Parmi les moins, citons l’indexation du loyer, et le fait que louer n’est au bout du compte pas meilleur marché qu’acheter (selon un calcul financier complexe, il apparaît qu’après 8 ans en moyenne, le locataire commence à payer autant que le propriétaire). De plus, le locataire n’a pas la garantie de pouvoir louer le bien indéfiniment. Enfin, louer n’est pas un investissement (vous ne pourrez donc pas en retirer de capital lorsque vous quitterez votre logement). Vous ne pourrez pas non plus le transformer comme bon vous semble.

Acheter : le projet d’une vie
Le Belge a une brique dans le ventre et tend à devenir propriétaire aussi vite que possible. Mais qui dit acheter, dit aussi investir et se fixer…
Parmi les avantages, citons la liberté d’action : comme le bien vous appartient, vous pouvez y réaliser les transformations et aménagements que vous souhaitez. De plus, il s’agit d’un investissement. Quand vous le déciderez, vous pourrez louer votre bien, le revendre ou le donner à vos enfants. En tant que propriétaire, vous bénéficiez aussi d’une série d’avantages fiscaux et de primes. Et puis, lorsque l’emprunt hypothécaire est remboursé, vous ne devez plus rien à personne ! Au rayon inconvénients, citons l’économie à réaliser avant d’acheter un bien (pour payer au moins les frais de notaire et d’enregistrement). De plus, une maison existante est rarement parfaite pour les acheteurs : des rénovations et adaptations diverses sont souvent requises. Cela nécessite évidemment un certain budget (sans compter le précompte immobilier annuel).

Construire : l’aventure sur-mesure
Si vous décidez de construire, votre projet sera à votre image de la cave au grenier. Cela vous permettra aussi de bénéficier des dernières technologies, des techniques vertes, d’une isolation renforcée, de matériaux innovants… Enfin, contrairement à une idée répandue, construire neuf ne coûte pas plus cher qu’acheter un bien plus ancien.
En revanche, lorsqu’on bâtit, il faut aussi trouver un terrain, ce qui devient de plus en plus difficile. Quant aux prix des parcelles, ils sont à la hausse depuis plusieurs années.

Il y a aussi souvent des frais imprévus lorsqu’on construit, et il n’est pas toujours facile de comprendre les plans lorsqu’on est novice en la matière. Construire exige également une certaine disponibilité. Enfin, lors d’une construction neuve, des retards sont possibles. Très embêtant si vous louez un logement jusqu’à une date précise ou que vous avez contracté un crédit-pont (dont les intérêts sont élevés) entre la vente de votre ancien bien et la construction du nouveau…

Cet article vous a t-il plu?

Plus de ConstructR

Vivre en tiny house, comment est-ce que cela marche?
2192d65836f80432acc345f17ad80e66
Lire cet article
Une maison bien rangée grâce à la méthode KonMari.
3a2bdef153b46d54c594faa79c981d99
Lire cet article
Le home staging : pour vendre vite et bien !
0d15f8191c4d722ae2d00779a0bbd955
Lire cet article

S'inscrire

Inscrivez-vous pour découvrir les dernières inspirations et conseils pour votre projet