Comment rendre une maison plus lumineuse ?

La lumière booste le moral, agrandit l’espace et favorise les économies d’énergie. Une bonne raison de l’amplifier entre nos murs…  

Pour un logement lumineux, le plus important est d’opter pour de grandes fenêtres. Or, ces dernières sont parfois réfléchies pour servir l’esthétique de la façade extérieure, au détriment de la luminosité intérieure. Dans l’idéal, les surfaces vitrées des pièces de vie devraient correspondre à environ un quart de la surface au sol. Un calcul qui est aussi adapté en fonction de l'orientation de la pièce. Si les fenêtres se situent au Nord, par exemple, il faudra compter un peu plus. Pour les pièces un peu moins utilisées, on prévoit 1/8 de vitres, tandis que les locaux techniques et les chambres pourront se contenter d’1/12 seulement, afin d’éviter toute déperdition thermique inutile.


Plusieurs fenêtres plutôt qu’une seule
La répartition des ouvertures est également importante. En effet, à surface égale, plusieurs fenêtres seront plus efficaces qu'une seule de grandes dimensions. Si, en plus, elles ne sont pas placées sur le même pan de mur, elles offriront un meilleur éclairement. Ajoutons que des vitres bien propres améliorent sensiblement la luminosité. Enfin, l’éclairage zénithal (coupole, lanterneau, fenêtre de toit....) est d’une redoutable efficacité : il offre en effet deux à trois fois plus de lumière que des vitres identiques posées à la verticale. Vous ne disposez pas de grandes fenêtres mais aspirez à une maison plus lumineuse ? Dans ce cas, il est possible de ruser en réfléchissant et faisant circuler la lumière, notamment au moyen de miroirs, portes vitrées, ou cloisons translucides en briques de verre.

A éviter

  • Les fenêtres à croisillons  
    Voraces en lumière, elles peuvent faire chuter la surface vitrée utile de 40 % à cause de leurs multiples divisions.
  • Les fenêtres situées en-dessous d’un balcon ou d’un débordement de toiture  
    Dans ce cas, l’assombrissement sera encore plus important.
  • Les intrus  
    Qu’il s’agisse d’arbres hauts ou d’édifices, tout ce qui bouche les fenêtres réduit aussi la luminosité de façon conséquente.
  • Les appuis de fenêtres encombrés  
    Les bibelots et les plantes disposés sur le rebord des fenêtres absorbent beaucoup de clarté.
  • Les boiseries et murs foncés  
    Plutôt que de réfléchir la lumière, ils ont tendance à l’absorber.
  • La poussière  
    N’oubliez pas de nettoyer régulièrement les ampoules et les lampes. La poussière et la graisse accumulées peuvent en effet faire perdre jusqu'à 30 % de luminosité !

Cet article vous a t-il plu?

Plus de ConstructR

L’éclairage, pièce par pièce
a2caf052480036bc21342a69a3029430
Lire cet article
Une petite cuisine… qui a tout d’une grande !
e4d8d35360c294618dc0ef35f6bb49aa
Lire cet article
A quoi ressemble la chambre idéale ?
96f957b7c479ac441fe7c9e8c100bedf
Lire cet article

S'inscrire

Inscrivez-vous pour découvrir les dernières inspirations et conseils pour votre projet