Entretenir vos châssis en bois, un sacré boulot ? Pas en suivant ces conseils ! Découvrez en un clin d’œil comment rendre à vos châssis tout leur éclat !


Qu’est-ce qu’un traitement curatif?

L’entretien de vos châssis en bois implique parfois plus qu’une simple couche de laque. Le bois est à vif ou présente des fissures ? La peinture s’écaille ou des cloques se forment sous la couche de laque ? Il est grand temps d’envisager un traitement curatif. Celui-ci réparera vos châssis en bois en profondeur, mais demande aussi plus d’efforts.

Comment offrir le traitement curatif optimal à vos châssis?

Ne vous mettez au travail que lorsque le bois est totalement sec et traitez l’ensemble du châssis. Assurez-vous également que la température extérieure est supérieure à 10 degrés, de jour comme de nuit, et suivez les étapes ci-dessous. 

  • Poncez tout le châssis jusqu’à voir le bois nu. Évitez les poudres à récurer contenant du fer, car elles peuvent entraîner la formation de rouille. Les décapants sont également à proscrire. Le bois absorbe ces produits et votre nouvelle couche de laque se dissout également.
  • Dépoussiérez et dégraissez le châssis poncé.
  • Appliquez le laquage primaire et laissez sécher votre châssis pendant une nuit.
  • Traitez les parties sensibles à l’humidité (p. ex. les pièces d’appui) séparément, au moyen d’un scellant. Bouchez toutes les fissures du bois à l’aide d’une brosse et laissez sécher pendant une nuit.
  • Étalez la première couche de laque et laissez à nouveau le châssis sécher pendant une nuit.
  • Poncez légèrement le châssis laqué à l’aide d’une éponge abrasive (grain 180). Veillez à ne pas frotter jusqu’au bois nu. Dépoussiérez une nouvelle fois.
  • Appliquez la seconde couche de laque et laissez sécher pendant une nuit. Dépoussiérez encore le châssis.
  • Terminez par la couche de finition.

Quelques conseils pratiques

Utilisez un pinceau à poils fendus et commencez au niveau des intersections. Vous éviterez ainsi les traits de pinceau et les transitions visibles sur le châssis. Un point important, car la laque à base d’eau sèche extrêmement vite.

Vous travaillez avec de la peinture ? Choisissez alors un laquage primaire et une couche de finition de la même marque ou du même fabricant. La garantie que les deux produits choisis seront compatibles !

Soyez tendre avec le bois

Le bois est un matériau durable, mais qui nécessite un traitement approprié. Évitez donc les substances nocives suivantes :

  • les produits d’entretien abrasifs et corrosifs ;
  • les solvants tels que le diluant, l’alcool et le benzène ;
  • les bases et les acides tels que l’ammoniaque ;
  • les détergents hautement concentrés.

Évitez absolument les éponges à récurer ou les éponges dures, la laine d’acier ou les brosses métalliques, ainsi que le papier de verre. Ne nettoyez jamais vos châssis en bois à sec, au risque de les griffer.

Grâce à ces conseils, entretenir vos châssis en bois n’a jamais été aussi simple !

Envie d’en savoir plus sur les châssis en bois de Profel ? Découvrez-les ici

cet article vous a t-il plu ?

plus de Profel

Vous avez commandé de nouvelles portes et châssis ? À vous les primes !
bc4753b875e988965e80cff1081cac6d
Lire cet article
Comment réduire les nuisances sonores dues au bruit ambiant ?
4684f8cf9779fec3cad8eab7261479ec
Lire cet article
Pourquoi votre porte est-elle plus chère que celle du voisin ?
7f63b7b049112730a64b139ea477b178
Lire cet article

S'inscrire

Inscrivez-vous pour découvrir les dernières inspirations et conseils pour votre projet