ConstructR
s'inspirer

A quoi ressemble la chambre idéale ?

Temple de notre sommeil, la chambre à coucher est dédiée au calme, à la douceur et à la volupté. Sa mission ? Favoriser la relaxation via des couleurs, un éclairage et un mobilier bien choisis…

Autant que faire se peut, la chambre sera située loin de la porte d’entrée et du brouhaha de la rue. Sa position idéale : côté jardin, loin des pollutions de toutes sortes… Ni trop petite pour ne pas se sentir enfermé, ni trop grande pour ne pas perdre la sensation d'intimité, elle sera de préférence de taille moyenne. Pour conserver une circulation fluide, une distance autour du lit d’au moins 60 cm sera respectée.


Zen et… débranchée !

Pour un sommeil serein, tous les appareils électroniques (téléviseur, ordinateur, téléphone portable…) seront exclus, ou tout au moins, débranchés. De plus, leurs petites lumières rouges peuvent perturber le sommeil (attention, aussi, aux réveils trop luminescents, qui présentent les mêmes inconvénients). En revanche, rien n’empêche d’installer un mobilier « de circonstance » dans votre chambre, qu’il s’agisse d’un coin lecture avec quelques fauteuils, d’une coiffeuse ou d’un miroir sur pied.

Zéro désordre

Dans un même esprit d’apaisement, la chambre sera minimaliste et bien rangée. Une pièce dégagée est en effet à elle seule une promesse de repos… Pour vous faciliter la vie, l’idéal est d’opter pour des rangements « invisibles ». Par exemple des placards muraux, un dressing à portes coulissantes, des coffres…  Le but étant que « rien ne dépasse » ! Accueillante et douillette, cette pièce privilégiera aussi les textures douces et naturelles (draps en satin, tapis épais…) Les rideaux, le linge de lit et les peintures murales seront également coordonnés. Enfin, plus que tout autre espace, la chambre sera aérée tous les jours, été comme hiver, pendant au moins 15 minutes.

Du pastel et du froid

La chambre étant vouée au repos, son code couleur est froid. Le bleu, le vert, le blanc, le beige et le gris clair y sont notamment recommandés, à côté des tons pastel comme le rose poudré ou le beige rosé. Une couleur d’accent, plus vive et utilisée avec parcimonie, rythmera toutefois la pièce. À proscrire : le rouge, le jaune et toutes les couleurs qui excitent le système nerveux. Réservez-les plutôt à des pièces dynamiques comme le salon ou la cuisine.

Éclairage et occultation

Par ailleurs, la chambre sera correctement éclairée, que ce soit via des éclairages directs ou indirects. Les lampes de chevet permettront quant à elles d’éviter la fatigue oculaire (à noter qu’une lumière jaune est plus cosy, et une blanche, plus pratique). Enfin, la luminosité naturelle sera occultée dès l’heure du coucher. Pour bien dormir, des volets, des rideaux doubles en tissus épais ou des stores (pour ceux qui se contentent d’une douce pénombre) y sont obligatoires. En effet, un excès de luminosité modifie la sécrétion de mélatonine et peut affecter le cycle du sommeil.

cet article vous a t-il plu ?

Rejoindre ConstructR

Inspirez vous, sauvez des projets et trouvez des professionnels

Mon projet a été réalisé en quelques semaines grâce à l'inspiration que j'ai trouvée sur ConstructR

Marc C.

35 ans - Namur